La carte de visite a été créée au XVème siècle en Asie

La carte de visite face à son histoire

Non classé

La carte de visite est un outil de communication connu et indispensable depuis des décennies et même bien plus longtemps.
La première trace de la carte de visite remonte au XVème siècle en Asie.
Elle était appelée « Carte d’affaire » et principalement utilisée par les hommes d’affaires et certains commerçants.

En France, c’est au XVIIème siècle qu’on voit apparaître la « carte d’adresse » utilisée par les commerçants. Elle gagne ensuite ses lettres de noblesse et est très utilisée par les aristocrates pour montrer leur position dans le rang social. Plus elle était épaisse et dorée, plus notre rang était élevé et cela montrait l’étendu de son cercle social. Il était d’usage de laisser apparaître les cartes que l’on récupérait pour montrer que l’on connaissait beaucoup de monde.
Au XVIIIème siècle, elle prend de l’importance et de plus en plus utilisée par les commerçants comme « carte commerciale ». Elle est souvent imprimée sur un support en bois et très décorée.
C’est avec les nouvelles techniques d’impression moins coûteuses que la carte de visite gagne la classe moyenne au cours du XIXème siècle.


Au XXème siècle, la carte de visite comme on la connaît aujourd’hui est la norme pour toutes les entreprises.
Elle se formalise et joue un rôle important dans la relation commerciale et permet de créer le lien.


Au XXIème siècle et avec l’arrivée du numérique, la carte de visite papier fait de la résistance à toutes les formes de digitalisation. Après avoir numérisé toutes les procédures au sein des entreprises, c’est le dernier outil papier qui perdure.
De nombreux outils tentent de la numériser. On voit ainsi apparaître des entreprises qui proposent de la remplacer par une carte unique en plastique permettant de partager ses coordonnées dans les contacts téléphoniques mais sans garder le visuel de la carte de visite qui est pourtant son identité première et historique.

La crise du COVID a accéléré encore la transformation digitale ET environnementale des entreprises et a diminué le nombre de carte de visite papiers qui sont distribuées.
De nouvelles solutions apparaissent pour donner une nouvelle dimension numérique et écologique à la carte de visite.


Ainsi, Glibl a fait le choix de conserver l’identité de la carte de visite, c’est-à-dire sa construction, son format pour garder l’outil connu depuis des décennie. La charte graphique est conservée pour garder son impact.
Elle bénéficie désormais des atouts du numérique, c’est-à-dire la connectivité des informations et la mise à jour instantanée des données pour ne pas perdre le lien avec la personne que vous avez rencontré.

La carte de visite a toujours gardé son identité historique, qui permet la mise en relation entre une personne ou une entreprise et son client, futur client ou partenaire, tout en véhiculant son image de marque. Malgré cela, elle a toujours fini par s’adapter et a suivre l’évolution des habitudes, des techniques d’impression et des nouvelles technologies.

C’est à votre tour de rentrer dans l’ère numérique.

Tester votre première carte de visite numérique avec Glibl sur : glibl.fr

Source historique : c-marketing

Leave A Comment